Le changement peut avoir des failles, mais ne doit jamais s'interrompre

Je doute qu'il y ait un secret pour maintenir un équilibre permanent entre la condition humaine et la nature. Je ne crois pas non plus en une société parfaite. Néanmoins, je crois à des communautés autonomes isolées du modèle economique , éducatif, religieux, social et politique actuel et composées de personnes dynamiques qui donnent la vie et qui alimentent les graines semées par des penseurs, des artistes et des scientifiques qui, dans leurs domaines, ont propulsé une nouvelle perspective de la coexistence humaine, en changeant la donne et en allant à l'encontre de l'homme prédateur actuel. Le changement est en cours, la multiplication de ses mouvements accroît la prise de conscience de plus en plus de gens et de régions. Le changement peut ralentir mais ne s'arrêtera pas. J'ai rejoins le mouvement. Puebla, Mexique. 24. Juillet. 2011. Zory