J'espère que l'être humain puisse oublier sans égoïsme, et ses rêves destructeurs des valeurs d'humanité, pour permettre à tous les habitants de la terre de vivre et d'être heureux. Le bonheur de l'individu est nourri du bonheur collectif. Fatima Mbarek, Oran-Algeria